Salon : C’est Bon! le Japon 2018

En 2014, la gastronomie japonaise s’inscrit à la liste du patrimoine mondiale de l’Unesco, appelé washoku (和食), qui n’a cessé d’intéresser les français. De là, Euro Japan Crossing a créé le salon dédié à la culture japonaise, et cette année, nous sommes à sa 5ème édition du salon C’est Bon! le Japon à Paris! C’est la deuxième fois que j’y retourne, ayant eu une bonne impression lors de l’édition précédente.

36473129_10216316600166787_4504358973293461504_n.jpg
©NipponActif       Services de table vendus lors du salon

L’espace était plus grand, mieux agencé, et il y avait beaucoup plus d’exposants qui vendaient leurs produits venant tout droit du Japon. A l’entrée, un marché aux légumes directement importé du Japon : daikon (大根) qui est un radis blanc, patate douce du Japon qui est sucré à souhait et délicieux (nous avions le droit à une dégustation), grande bardane, néflier du Japon, gombôs, la tige du wasabi (山葵), etc… Sachant que ce sont des produits qui coûtent de base extrêmement chère, le prix exercé au salon ne m’a pas paru exorbitant, contrairement à ce qu’une partie des visiteurs pensent.

36512443_10216316601926831_3743483337595944960_n.jpg
©NipponActif  Tige de wasabi

Prenons l’exemple de la tige de wasabi. Nous avons lors de ce salon le véritable wasabi, qui n’a en goût, en  texture et couleur, rien à avoir avec nos fameux tubes vendus par nos lobbyistes. Pour 1 cm, comptez quand même 10€. C’est cher? Sachez que c’est le plus bas prix! Car effectivement, cette plante est rare et est cueillie dans les montagnes au Japon. Il y a encore plus chère, car il y a de meilleures qualités que celui que j’ai pris en photo.

36474431_10216316601086810_6422673203717472256_n.jpg
©NipponActif   Patate douce japonaise

Un autre exemple, la patate douce japonaise, appelé le Yaki-Imo. Explication sur la photo ci-dessus. Je rajouterai qu’au Japon, ce mode de cuisson pour les patates douces est très prisé là-bas. L’une des phrases favorites des japonaises : « Imo, Tako, Nankin« . Imo signifie ‘patate douce’, Tako signifie ‘pieuvre’, et Nankin signifie ‘courge’. 3€ le morceaux de patate douce pour son temps de cuisson et sa popularité d’un autre continent… Je valide!

36525260_10216316600046784_5882152265300574208_n.jpg
©NipponActif   Des sandales relaxantes

N’oublions pas les stands divers qui portent tout autant de l’intérêt : art de table, artisanat, nourriture japonaise (comme le mochi, dommage que je n’ai pas pu en trouver de mochi glacé), etc… Cette année, une nouveauté, le salon a mis en avant les produits japonais… bio. Je trouve que c’est une bonne initiative, bien que l’on risque de retrouver des critiques au niveau des prix (ou des clichés?). Pour immortaliser la journée, un stand photo ambiance nippone avec des accessoires étaient mis à disposition des visiteurs.

Un voyage culinaire à porter de main

Hors, nous avons la scène. Celle qui nous dirige vers des performances musicales et démonstrations. Même le bloggeur « Un Gaijin au Japon » à présenter une conférence exclusive! On aurait préféré beaucoup plus de scène pour ce genre de programmation.
Le 1er Juillet 2018 avait lieu le concours de thé japonais avec 6 catégories ( sencha, genmaicha, hôjicha, matcha, bio et autre ). Des professionnels de la gastronomie ont évalués les différents thés, et le public avait aussi pu y goûter.

Malgré la chaleur écrasante du salon (pas de clim, pas même pour les professionnels), les visiteurs étaient bien présents. On les remercie pour leur travail, et rendez-vous l’année prochaine pour la 6ème édition.

*Lieu : Halle des Blancs Manteaux  – 48 rue Vieille du Temple 75004 Paris
*Prix d’entrée : 1€

Rencontre avec le Japon : Art en Val de Loing (77)

 

35461384_10216204825092480_7784475318869295104_n
@NipponActif     L’entrée du petit salon

Grez-sur-Loing, petite commune française dans le département de la Seine-et-Marne (77), accueil l’événement « Rencontre avec le Japon », organisé par l’association Les Amis de Grez-sur-Loing.
Pour les 160 ans du pacte amical France – Japon, cette association a mis en exergue les valeurs culturelles et traditionnels japonais, dans un espace convivial. Un programme riche en ce sens, pour leur première édition – car oui, nous espérons d’autres éditions dans le même genre – il n’eut que des découvertes!

35548147_10216204907454539_1733905437293543424_n.jpg
@NipponActif    Affiche à l’entrée

Divers stands sont présents en plein air, accompagné avec chance par un très beau et bon temps. Dans une ambiance sereine, en parcours de stand en stand afin de s’enrichir des connaissances des présentateurs.
Un stand tenu par une créatrice de scénographie végétale et florale, qui nous explique ce qu’est la flore stabilisée, une technique permettant de garder une décoration florale pendant 2 à 3 ans. En effet, cette technique permet aux fleurs d’avoir un processus très lent de vieillissement, un bon rapport qualité / prix, ainsi qu’une dispense d’entretien non négligeable.

35460447_10216204841052879_6883924542092214272_n.jpg
@NipponActif     Melle TINA, Théâtre Naturalys

Le stand suivant fait intervenir un maître dans l’art du bonsaï. Une explication des différentes formes et origines des bonsaï. Avec des astuces et démonstration pour savoir lequel des bonsaïs achetés, comment les entretenir, leurs origines, etc… Une expérience captivante de plusieurs années qu’il nous dévoile lors de cet événement! Une fluidité remarquable lors de sa « conférence », on pourrait l’écouter pendant des heures. La bienvenue aux néophytes aussi !

35496453_10216204767611043_992848185154076672_n.jpg
@NipponActif       Le maître des bonsaïs

Les autres espaces proposent un atelier de peinture sur bol, une bulle où l’on peut jouer à deux jeux vidéos (One Piece et Dragon Ball), des ventes d’accessoires et de créations personnelles, etc… Un des stands a vendu de la nourriture importée du Japon, et à un prix défiant toute concurrence. Par exemple, je me suis achetée un mochi glacé  à 1,5€ (friandise japonaise fait à base de de riz gluant et riz doux, garni de la saveur que l’on souhaite), ce qu’on trouverait à Paris pour 5€ minimum.

35747304_10216204800651869_5182344583446528000_n.jpg
@NipponActif   Mochi glacé à la vanille 

À l’intérieur du prieuré, un stand d’atelier d’origami, et des ventes de produits divers, à la rencontre d’une infographiste, de vente de livres et tableaux.
Et le meilleur pour la fin (annoncé de manière bien évidemment subjective) : la découverte du kamishibai (紙芝居).

35435992_10216204900214358_2254716573220601856_n.jpg
@NipponActif     Les conteurs

Le kamishibai est une forme théâtrale venu du Japon, présenté par des conteurs qui font défiler des illustrations sur un même support, afin de coller l’histoire et aux jeux des acteurs.
Une belle découverte dans un cadre idyllique ! En effet, je me suis rendue dans l’espace du jardin afin de profiter du spectacle. L’ambiance boisée correspondait parfaitement au thème de l’histoire. Drôle et enchanteur, pendant une quinzaine de minutes, nous avons eu la chance d’interagir dans l’histoire. Leur bonne humeur a convaincu tous les spectateurs. Et en bonus, nous avons eu le plaisir de goûter à une boule faite avec de la farine de millet, et de l’azuki, conté dans cette même histoire.

Il n’y avait pas énormément de monde étant donné que c’est assez excentré, mais le plaisir a été décuplé de ce fait. Dans l’attente d’une floraison de ce genre d’événement, merci à l’association Les Amis de Grez-sur-Loing!

Tarif : gratuit
Site : http://amisdegrezsurloing.fr/?p=666

Retour sur Geek Days à Lille 3ème édition

Geek Days est un salon mêlant la passion des geek et des otaku (merci de ne pas confondre ces deux notions). C’est l’un des salons représentatifs des conventions à « succès » en France. Ils se déroulent dans trois lieux : à Lille, et nouvellement à Rennes et Rouen.

C’est ma première visite de ce salon, je suis parti à la découverte du Geek Days à Lille!

33528406_10216019619942467_8441224875544150016_n
@NipponActif      Prise gratuitement par un photomaton lors du salon

J’avais eu un coup de coeur pour Japan Tours Festival, et je me suis dit qu’en dehors de Paris, je pourrai toujours trouver des choses nouvelles (avec un peu moins de monde, telle était mon espérance). Mais la comparaison devient compliquée quand le salon porte dans son titre la notion « GEEK ». Et oui! On a tous, plus ou moins notre définition de ce fameux mot, mais cela n’enlève pas l’une de ses notions incontestables : une personne passionnée par la technologie et l’informatique. J’oserai dire que c’est la base. S’ajoute à celui-ci, toutes les cultures liées à l’imaginaire.  Et c’est bien pour estimer le pourcentage de ce qui a été respecté que je me suis rendue là-bas.

Plus de visiteurs : plus de qualité?

Mon avis général est tout bonnement mitigé. Le nombre de visiteurs les positionnent en très bonne place. Il a dépassé le seuil espérer par le salon même. Cependant, des divers forums et commentaires que nous pouvons trouver sur la toile, ces visiteurs sont quasiment du même avis que moi. Les raisons sont différentes, mais convergent, et cela va s’en dire qu’il y a bien des choses à retravailler au final.

34159303_10216089510769694_3561967973738479616_n
@NipponActif     L’une des scènes du salon

Le manque cruel de scènes avec des programmations sont décelés lors du salon. Nous avons eu trois scènes : la scène cosplay, la scène pour divers passages d’animations et la scène des jeux sur PC en live, avec des commentateurs. L’espace n’y manque pourtant pas!  Nous avons eu une facilité de circulation inespérée malgré le monde présent, c’est un point positif aussi… Côté exposants (stands), il y a ce qu’il faut, sans pour autant que cela dépasse ce que Paris Manga propose. Mais que cela soit stand nourriture, achat de manga, espace création et science-fiction, tout y est! À vue d’oeil, l’espace geek a été respecté. Donc en dehors des cosplays et animations, nous avons bien des exposants qui nous informent sur les produits technologiques et informatiques (l’exemple des imprimantes 3D, avec explications, démo et achat possible lors du salon!). Il y avait une bonne quantité de bornes afin de profiter des derniers jeux sur PC et consoles.

34274588_10216089507489612_2580704590987001856_n
@NipponActif    Cosplayers

On ressort malheureusement rapidement des lieux, même en traînant des pattes. Peut-être qu’une amélioration sera apportée au niveau de la programmation sur scène, et aussi une présence accrue d’invités lors des prochains salons leur permettraient de redresser le résultat? En tous les cas, un merci aux cosplayers! On est subjugué par leurs magnifiques costumes et créations, et rien que pour cela, les salons de ce genre devraient continuer à exister un peu partout en France. On attendra tout de même la 4ème édition de Lille pour se faire un avis peut-être plus favorable!

Le tarif était de 11€, et le salon a eu lieu au Lille Grand Palais.

Site : https://www.geek-days.com/

%d blogueurs aiment cette page :